Objectif

Cette page permet aux résidents, gens d’affaires et citoyens touchés ou inquiétés par le décret de la zone d’intervention spéciale (ZIS) de contribuer à ce site Web dans les catégories suivantes :

  • Préoccupations
  • Solutions
  • Autre commentaires

Avez-vous quelque chose à partager?

Aidez-nous à rassembler des témoignages, idées, et autres contributions.
Soumettre votre contribution

Registre des contributions

Roger Brulé
Anonyme
Résident Affecté
|
J8P 7C2
|
Solution
Laisser le niveau d'eau bas
July 25, 2019

Solution 1: Abolir l'entente de 2014 entre le Canada et les État Unis pour le niveau de l eau qui est de 3 pied plus sur la rivière Outaouais. Laisser le niveau de la rivière au niveau du 24 juillet 2019

Solution 2: Laisser les dames ouvert 3/4 de décembre au 15 avril a toute les année. Les niveau resterais plus bas et fermer les dames après le 15 avril pour la fonte des neige et les pluie advenant les basin aurais amplement d espace pour les remplir sans déborder. Aussi, une bonne gestion des dame est de mise.

Mr Legault on vous élue pour nous défendre mais au contraire vous nous étouffez avec votre décret pour vendre de l'électricité. Nous les gens sur Hurtubise à Gatineau voulions notre paradis reste intact. J'aimerais que vous venez voir comment c est très beau quand la rivière est dans son lit

Riverain Hurtubise, Gatineau

Mike Fairfield
Anonyme
Résident Affecté
|
J0X 2V0
|
Préoccupation
Le plan 2014 de IJC entre CAN & USA favorise le haut niveau de l'eau
July 24, 2019

C’est certain que la hausse des niveaux d’eau de la rivière des Outaouais n’as aucun lien avec des changements climatiques. Sur notre section de la rivière, seulement trois fois depuis 1950, que le niveau a dépassé 60 mètres. En 2017, le niveau a dépassé 60.2 mètres et en 2019 il a dépassé 60.7 mètres. Notre maison est protégée par un mur de rétention de 60.2 mètres et nous n’avons jamais été inondé en 63 ans. Maintenant, deux fois dans trois ans.. Le plan 2014 de le IJC (International Joint Committee) entre Canada et les États Unis, a décidé de monter les niveaux des grands lacs et le fleuve pour avoir un saison prolongée pour le transport maritime et pour augmenter la capacité des barrages hydroélectriques. Le plan 2014 a rentrer en vigueur janvier 2017. Quel coïncidence que les inondations locales ont commencé le printemps 2017??? Ce qui me préoccupe le plus est ce qui va arriver à nos valeurs des propriétés et nos assurances avec le ZIS. Cette année, il va nous couter plus de $5,000 pour refaire notre terrassement et les articles détruits qui ne sont pas couverts par le MSP. Pour le monde qui vont laisser leur maison, ils sont payés moins que la valeur municipale. Ceci est l’expropriation forcée à moindre coût.

Sylvie Gauvin
Anonyme
Résident Affecté
|
J9J 1S4
|
Préoccupation
Le gouvernement ne semble pas vouloir réglementer les niveaux d'eau
July 24, 2019

Dommages mineures mais la crue des eaux est absurde. Mon mari connaît cette rivière depuis plus de 50 ans et n'a jamais vu un tel niveau. Le décret nuit aux résidents des chalets car nos mains sont liées pour faire des réparations, rénovations etc. Nous considérons faire lever le chalet en vue d'une crue plus forte car le gouvernement ne semble pas vouloir réglementer les niveaux d'eau. Il faudrait descendre ce niveau à l'automne comme par le passé. Nous avons entamé la procédure pour soulever le chalet mais les 3 étapes requises par le décret sont absurdes car elles nous forcent à dépenser de l'argent, du temps et occasionne du stress additionnel. De plus, une fois ces étapes faites, la municipalité doit statuer si celles-ci sont réglementaires avant d'émettre un permis à l'intérieur de 60 jours. Comme la demande pour ce genre d'indemnisation est forte, nous risquons de ne pouvoir le faire avant la prochaine crue. Je me suis plainte à la municipalité au sujet de la rédaction du décret qui n'est pas claire pour ensuite apprendre que la municipalité se base sur La Gazette du Québec publiée le 15 juillet pour imposer les règles. J'ai déjà communiqué avec le bureau du député Fortin et de la ministre Laforest. J'ai obtenu des réponses mais rien pour nous faciliter la tâche.

Robert Lussier
Anonyme
Résident Affecté
|
J0X2G0
|
Commentaire
Demande de retrait de la ZIS: étape a suivre
July 24, 2019

Après avoir fait parvenir à la municipalité et au gouvernement une demande de retrait de la zone concernée par le décret ZIS, je crois que votre démarche de regroupement est la solution ultime. Dans la réponse du gouvernement à ma demande, il est indiqué que le citoyen doit diriger sa demande vers sa municipalité ou ville., qui à son tour doit remplir un formulaire spécial et l'acheminer au gouvernement. Les petites municipalités auront de la difficulté à accomplir cette tâche en raison d'un manque de personnel et de l'échéancier trop serré. La question est de savoir comment passer à travers la bureaucratie.

Anonyme
Anonyme
Résident Affecté
|
J8M 1H9
|
Solution
Appel à la ville de Gatineau: construction d'une digue - rue du Ruisseau
July 24, 2019

J'aimerais voir une personne au sujet de notre rue qui a été inondées, rue du ruisseau secteur Angers. J'ai donné une idée de faire une digue au bout de la rue et on n'aurait plus de problèmes avec les inondations. SVP, j'attends votre visite. 138 rue du ruisseau, Gatineau secteur Angers

Renée IAROPOLI
Anonyme
Résident Affecté
|
J8P 1Z9
|
Solution
Solution simple: gardez le niveau de l'eau basse en automne
July 24, 2019

J'ai déjà écrit au sujet des inondation 2017 et 2019 a mon député Mr Lacombe: Pas besoin de faire des études pour régler le problème, il suffit d’un peut de bon sens pour comprendre que si vous laissez le niveau des rivières très haut a l’automne vous aurez des problèmes au printemps. Si vous mettez des personnes compétente en charges des barrages. ça ne vous coûterez pas un sous pour les renovations des résidents affectés. Hydro Québec l’avait compris après l’inondation de 1976 dés novembre il baissait le niveau de la rivière régulièrement tout l’hivers ce qui permettait d’absorber la fonte des neiges et les pluies du printemps. En 2017vous avez vidé deux bassins dans le nord ce qui nous a inondé. L’année dernière, la rivière a été a son plus bas niveau tout l’été et en septembre le niveau plus que le maximum et le niveau n’a pas baissé par la suite. Cela fait51 ans que j’habite a cette adresse, donc je sais de quoi je parle. Dans l’espoir que vous lirez ce message et vous y donnerez suite. J’ai 72 ans et j’aimerais bien finir mes jours au même endroit sans stress chaque printemps. Bien a vous

Anonyme
Anonyme
Résident Affecté
|
J8T 4G8
|
Préoccupation
Un décret qui detruit mon avenir
July 24, 2019

Inondé en 2017 et 2018, 90 cm d eau au sous sol, $25,000 de dommages à chaque fois. Selon la municipalité avant 2017, j'étais dans la zone de 20-100 ans, aujourd'hui, la province dis que je suis dans la zone 0-20 ans. Je ne veux pas revivre cette situation. L'évaluation municipale de ma maison et le terrain étais de $215,000. J'ai demandé a la sécurité publique qu'elle serait mon allocation de depart; la réponse est de $ 29,000. Je croyais que le décret était en partie pour aider les gens à se relocaliser. Je suis a la retraite d'ici quelques années. je n aurai pas le choix de quitter ma maison de 1952. Je ne serai plus capable de l entretenir a cause de mon age. Qu'elle avenir le gouvernement me reserve t'il avec sa decision. Qui voudrait acheter une maison qui ne peut être reconstruite en cas de sinistre.

Anonyme
Anonyme
Résident Affecté
|
J0P 1P0
|
Préoccupation
L'étendu de la CRRO; Perte du Droit Acquis
July 23, 2019

Je suis de la région de Rigaud tout comme celle de Gatineau nous avons été lourdement touché en 2017 et 2019 et j'aimerais savoir si votre organisme va inclure toutes les villes du Québec qui ont été soumis à la ZIS et qui malheureusement ont des conséquences pour nous tous. Que le gouvernement interdisse toutes nouvelles constructions c'est une chose, mais il devrait préserver nos droits acquis et nous permettre de reconstruire s'il y un sinistres et/ou de nous permettre de nous protéger de façon adéquate. La meilleure solution avant la construction ou la reconstruction est tout d'abord de protéger adéquatement notre maison et si la protection est adéquate aucun montant ne sera versé à l'avenir. Les gens ont obtenu leur permis de construire à l'époque en toute bonne foi et à cause d'un manque d'information de la part des municipalités (cartographie des zones inondables déficientes) ils sont en train de perdre leurs droits sur leurs maisons. On doit être consistant, si c'est dangereux on exproprie les citoyens, on paie une fois et à la valeur marchande. Pourquoi les citoyens serait les seules responsables de ces décisions gouvernementales et aussi des municipalités. Mais avant de prendre quelques décisions, nous devrions obtenir des réponses par un comité indépendant sur la gestion et l'état des barrages au Québec et sur la cause exacte des inondations 2017 et 2019.

Anonyme
Anonyme
Résident Affecté
|
J9H2B9
|
Préoccupation
Maison inondé, mais pas dans la ZIS
July 23, 2019

Bonjour,

Je ne sais pas si nous sommes seuls dans notre situation. Dans les nouvelles j'entends beaucoup parler de gens non affectés par les inondations qui sont maintenant en zone inondable... et bien nous c'est le contraire. Nous avons été touchés en 2017 et 2019 et retiré de la zone inondable... J'ai de la difficulté à le comprendre. J'ai écrit un message aux affaires municipales et habitation Québec et à la ville de Gatineau mais je n'ai pas eu de retour. Dans notre cas, notre maison a été quand même sévèrement touchée et nous croyons vraiment qu'il serait mieux de quitter et ne pas réparer. Nous ne voulons pas vivre ceci à chaque année ou presque c'est un stress beaucoup trop grand. Qu'en pensez-vous? Avez-vous une idée de nos recours?

Merci

Claudia

Anonyme
Anonyme
Résident Affecté
|
J0X 2V0
|
Préoccupation
Jamais inondé, mais toujour dans la ZIS
July 23, 2019

Bonjour,

Je suis très préoccupé à l'effet que ma résidence fasse partie de la ZIS. Nous sommes situé dans le Pontiac secteur Quyon et avons jamais été inondé. Notre résidence est construite sur une élévation assez haute donc les risques d’inondations est très très faible....

Alain Goulet
Anonyme
Résident Affecté
|
J0X2V0
|
Solution
Immuniser sa demeure ... ca fonctionne!
July 23, 2019

Bonjour,

Nous habitons la ZIS depuis 40 ans, nous sommes habitués dans le Pontiac et nous avons la solution. Notre maison, la maison rose comme les gens l'appellent ici, a été immunisée selon mes recommendations en 2014. La fondation, le terrassement, le système septique, tout ici conçu pour résister à l'eau. En 2017 et en 2019 il y aurait eu plus d'un metre d'eau au sous-sol si ce n'aurait pas été pour une bonne conception.

Il y a des moyens de rénover et même de construire des maisons neuves en zone inondable, il faut juste s'adapter et ça coûte pas beaucoup plus cher de bien faire les choses. Je trouve déplorable l'entêtement du gouvernement actuel de sortir les gens de chez eux pour soit disant les relocaliser. Pourquoi pas simplement leur donner les moyens de réparer leur maison de façon appropriée? Le municipalités augmenteraient leur base de taxation puisqu'une maison bien construite, ça vaut plus cher!

Jean-Pierre Gauthier
Anonyme
Citoyen Non-Affecté
|
J9H2T4
|
Préoccupation
Demande d'enquête - quelle sont les raisons factuelles des inondations
July 23, 2019

J'aimerais avoir une étude/enquête pour savoir les raisons factuelles des inondations.  Le printemps 2019 était-il à ce point différent des autres ?  Précipitations, neige au sol, etc....  Quel est le facteur humain ?  Qui contrôle quoi ?  Pourquoi la rivière Outaouais est-elle restée basse tout l'hiver ?  Pourquoi le lac Coulonge était-il plein à ras bord dès le début du printemps ?

Lise Houde
Anonyme
Résident Affecté
|
J0N 1P0
|
Préoccupation
Depuis le 27 avril dernier, je suis dans le néant
July 22, 2019

Bonjour, Je suis très préoccupée à l'effet que ma résidence fasse partie de la ZIS.  Ma résidence est située au 31, 40e Avenue, Ste-Marthe-sur-le-Lac, et j'en suis la propriétaire depuis 2013, suite au décès de mes parents.  Mon vide sanitaire (sol en petites roches et murs en uréthane) a été inondé d'environ 2 pieds et demi d'eau et je n'ai eu que des dégâts mineurs.  Je suis déménagée à Rigaud, le 1er juin dernier (déjà prévu pour rejoindre mon conjoint pompier).  Je termine présentement les rénovations (déjà prévues) et mon plan était de vendre ma maison, par la suite.  Depuis le 27 avril dernier, je suis dans le néant.  Vais-je pouvoir procéder à la vente?  Vais-je devoir la louer pendant quelques années et vendre plus tard?  Je ne veux pas perdre 50%, surtout que j'y ai mis environ 85 000$ depuis que j'en suis la propriétaire.   Je souffre d'anxiété généralisé et tout ça me cause énormément de stress. Je vous remercie de votre soutient.

Melanie Le Quellec
Anonyme
Résident Affecté
|
J0N 1P0
|
Préoccupation
Exclus du décret mais voudrais quitter (Ste-Marthe-sur-le-lac)
July 22, 2019

j'aimerais bien signer la lettre en l'envoyer mais je suis dans la situation ou je peux reconstruire car ma ville (Ste-Marthe-sur-le-lac) est exclue de ce décret. Par contre je voudrais quitter cet endroit sans que l'on y laisse nos économies et notre santé mentale, préoccupation qui semble loin des priorités du gouvernement.

Merci

Melanie Le Quellec

Contribution

Merci! Nous avons reçu votre message.

Votre message n'a pas été envoyé. Contactez marc.p.legault[at]gmail.com